Salut François,

ça va bien ? Très occupé depuis un moment hein ? Il se passe tout le temps des trucs c’est fou, c’est passionnant hein ? Parfois tragique, horrible, souvent ancré dans beaucoup de bêtise comme on sait, mais c’est quand même tout ça qui nous éclate dans la vie intellectuelle, ça en fait partie du moins…

Bon donc voilà, je viens te dire que depuis ta victoire en 2012 qui m’a réjoui – un bien moindre mal !!! – je ne fais pas partie de tes détracteurs en tant que Président.

Pas trop vite, ne te méprends pas : je ne t’aime pas non plus comme Président, en fait j’aime que De Gaulle, je crois que c’était un de ces rares mecs à avoir la sagesse de vite comprendre qu’il a souvent tort, et de corriger ses erreurs avec une noblesse d’âme impérieuse. Son sens moral me fascine, et sa grandeur, et son éloquence évidemment – quel propagandiste génial, comme Hitler ! Il aurait pu aboyer des ordures virilistes comme des millions d’autres bidasses, et au lieu de ça il a ramené – par la droite !!! – la Révolution française sur le tapis… incroyable mais vrai…

Bref, toi on se rappellera du mariage gay, merci au revoir 😛

On veut une loi de dépénalisation du cannabis avant mai 2016

Bon, à part ça, j’ai à te faire une requête impérieuse et pressante !!! Sois bien gentil d’accepter car on va t’exploser à la gueule à un moment je t’assure, symboliquement parlant.

Nous les fumeurs. On va faire des vagues de révolte et c’est pas bon pour l’ordre public, donc il faut réformer les lois répressives avant 2017, c’est d’intérêt national, tu as compris ?

Car, François, je te suis sincèrement reconnaissant d’être au pouvoir, ça nous évite le FN et l’UMP et vous faites considérablement moins d’infractions au droit fondamental que quand c’est l’UMP qui décide, et j’ose même pas imaginer un gouvernement FN, laisse tomber, je les aurai tous empoisonnés au cyanure bien avant ça.

Mais justement. Il faut que la dépénalisation + la légalisation encadrée du cannabis soit un fait établi avant mai 2017 et donc il vaut mieux que cette loi ait un an, donc tu as jusqu’à mai 2016 pour nous faire passer cette loi, sur laquelle on ne pourra plus revenir après 1 an de processus d’adaptation sociale (sur les réseaux, citoyens anti-« drogues », on va vous écraser nous aussi !!! avis aux amateurs !!! on va voir qui est condamné au silence, comme nous fumeurs le sommes PENALEMENT rien que du fait de dire du bien de la beuh !)

Donc voilà François, l’heure tourne, l’ultimatum est lancé.

Si y’a pas de loi avant mai 2016, les fumeurs de France se révoltent symboliquement, sortent tous en même temps de la clandestinité, postent tout le bien qu’ils pensent de la beuh sur Internet par exemple – on est des MILLIONS de fumeurs/fumeuses opprimé-e-s, y’a aucune raison qu’on se laisse opprimer par X millions de militants anti-drogues, rien à foutre de leur avis, on fait ce qu’on veut, on est dans notre bon droit.

On veut aussi, ça va de soi, l’abrogation immédiate du pseudo-délit d’apologie du cannabis. L’expression n’est pas un délit.

Voilà François, pendant que nous les drogués on bosse sur la révolution intégrale, bon courage pour ta fin de mandat et surtout ne craque pas, t’as plus trop de marge là, enfin tu le sais, funambule en chef 😉 .